Préservation de l’environnement

 

Pourquoi programmer un projet de rénovation énergétique pendant l’été ?

C’est généralement à la vue de la consommation hivernale que les ménages se rendent compte de la faiblesse énergétique de leur logement. En effet, il faut en moyenne consommer 30% d’énergie en plus si une maison est mal isolée ou si une chaudière est trop vieille et que son rendement ne lui permet plus de chauffer convenablement l’habitat.

Plus d'info

Coup de pouce pour un défi solaire…

Les élèves du collège Simone Veil de Chatillon d’Azergues (Rhône) sont désormais incollables sur le développement durable. Depuis le début de l’année, ils ont planché par petits groupes sur l’un des 17 thèmes proposés dans le cadre d’un projet pédagogique. Un travail de réflexion doublé de recherches documentaires approfondies, avec pour point d’orgue un exposé oral.

Plus d'info

Le Crédit agricole opte pour une gestion responsable des cartes bancaires

Depuis 2007 années, le Crédit Agricole participe à la lutte contre le changement climatique en œuvrant à la réduction de ses impacts négatifs sur l’environnement. De multiples actions sont menées au sein du Groupe et des Caisses régionales afin de limiter l’empreinte écologique directe : acquisition de véhicules électriques, diminution des consommations énergétiques, … La démarche Carte Environnement s’inscrit dans cette politique.

Plus d'info

Le recyclage, ça cart’onne !

  6 mois après la mise en place du dispositif national de collecte et de recyclage des cartes bancaires périmées, 200 000 cartes ont été collectées par la caisse régionale Centre-est. Le processus de récupération, testé par les 6 caisses régionales pilotes dont Centre-est, a inspiré le groupe pour la généralisation du dispositif.

Plus d'info

Aux arbres citoyens !

  Engagé dans la préservation de l’environnement, le Crédit Agricole agit utile et responsable avec ses clients et salariés : En novembre 2014, Centre-est a ainsi soutenu le projet d’un client, propriétaire forestier Clunysois, pour la reforestation d’une parcelle. Une contribution financière a permis la plantation de 2300 arbres de sept essences différentes afin de préserver la biodiversité du territoire.

Plus d'info