Deux nouvelles girafes au Parc de la tête d’or

banniereinaugurationgirage
Note: 4.6. Voir les votes
Veuillez patienter...

Ce samedi 23 septembre, une foule nombreuse a assisté à l’inauguration officielle des deux girafes de bronze installées au Parc de la tête d’or à Lyon. Une sculpture grandeur nature de l’artiste lyonnais Damien Colcombet, qui, à la beauté de l’œuvre allie un message fort : la protection de la biodiversité.

L’œuvre, réalisée pour un coût de 400 000 € a été entièrement financée grâce à des particuliers (via deux campagnes de crowdfunding), des mécènes (dont le fonds de dotation Devenir) et une vingtaine d’entreprises.

De gauche à droite : Charles Ménétrier (Président de la Caisse locale Villeurbanne), Olivier Large (Président de la Caisse locale Tête d'Or), Thierry Guiguet (Directeur Equipe Agences Tête d'Or), Frédéric Léger (Vice-Président Caisse locale Tête d'Or) et Damien Colcombet le sculpteur.

De gauche à droite : Charles Ménétrier (Président de la Caisse locale Villeurbanne), Olivier Large (Président de la Caisse locale Tête d’Or), Thierry Guiguet (Directeur Equipe Agences Tête d’Or), Florent Hubsch (administrateur Caisse locale Tête d’or)  Frédéric Léger (Vice-Président Caisse locale Tête d’Or) et Damien Colcombet le sculpteur.

 

Parmi ces dernières, le Crédit agricole Centre-est, à travers trois de ses Caisses locales, Lyon Tête d’or, Lyon Rive droite et Villeurbanne, a pris part à ce projet.
En plus d’un soutien financier, elles ont organisé  en mars dernier au Carré Bellecour une exposition en présence de l’artiste, permettant de découvrir en avant-première le girafon mais aussi de comprendre toutes les étapes de fabrication de l’œuvre. Le mode de création est en effet unique au monde. La sculpture a été réalisée à partir d’une maquette numérisée et agrandie à taille réelle, puis imprimée en 3D sur de la cire, en plusieurs morceaux, avant d’être coulée dans le bronze.

 

 

Note: 4.6. Voir les votes
Veuillez patienter...

Publier un commentaire