Deuxième promotion de jeunes pour la mission « Parlons cash »

Note: 5.0. Voir les votes
Veuillez patienter...

Pour la deuxième année, une promotion de 14 jeunes en service civique va se dédier à l’éducation budgétaire. Une démarche soutenue par le Crédit Agricole.

Le projet « Parlons cash », développé par le Point Passerelle du Crédit Agricole Centre-est* en partenariat avec Unis-Cité**, consiste à former des jeunes en service civique aux outils d’éducation budgétaire, afin qu’ils aillent ensuite sensibiliser leurs pairs pour prévenir le surendettement et leur donner les clés d’une saine éducation budgétaire.

Ce programme est financé par les fondations Solidarités by Crédit Agricole Centre-est et Crédit Agricole Solidarité et Développement. Il concerne 28 jeunes en service civique (14 jeunes par an sur 2 ans). Il a été lancé en novembre 2019 et poursuivi, en novembre 2020 avec une nouvelle promotion.

Ce partenariat permet d’étendre à d’autres structures d’accompagnement le travail d’éducation budgétaire effectué par l’équipe Point passerelle dans les missions locales. Les jeunes volontaires interviennent en effet dans des associations, établissements scolaires, MJC etc. et y apportent leur regard neuf !  Cette année, la nouvelle promotion devra s’appuyer sur de nouveaux supports pédagogiques, comme Kahoot, plate-forme d’apprentissage en ligne pour être plus proches des attentes des jeunes participants à ces ateliers et tenir compte des contraintes liées au confinement.

Légende photo : une partie de la nouvelle promotion, en formation auprès de l’équipe Point Passerelle du Crédit Agricole Centre-est

* Le Point Passerelle du Crédit Agricole est un dispositif d’accompagnement des clients en fragilité financière suite à un événement de vie.

** Unis-cité est  une association qui permet à des jeunes de s’engager en service civique et de réaliser des missions d’intérêt général, pour les autres et pour la société. Le Service Civique est ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, sans condition de diplôme, étendu jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap ; seuls comptent les savoirs-être et la motivation. Il est indemnisé à hauteur de 580 euros net par mois et peut être effectué auprès d’associations, de collectivités territoriales ou d’établissements publics sur une période de 6 à 12 mois en France ou à l’étranger, pour une mission d’au moins 24h par semaine. Source : https://www.service-civique.gouv.fr/

Note: 5.0. Voir les votes
Veuillez patienter...
  • Sonia

    Bravo à ces jeunes qui s’investissent et bravo à l’équipe Point Passerelle pour leurs formations !

    Répondre

Publier un commentaire