Les frontaliers suisses à la loupe

UNE FRONTALIER
Aucun vote.
Veuillez patienter...

Pour mieux connaître les modes de vie des 150 000 frontaliers résidant en France et travaillant en Suisse, quatre Caisses régionales de Crédit Agricole (Alsace-Vosges, Centre-est, Franche Comté et des Savoie) et leur filiale bancaire Crédit Agricole Financements (Suisse) SA ont récemment publié « L’Observatoire des frontaliers 2015 », résultat d’une enquête commandée à l’institut de sondage Ipsos.

A travers des thèmes aussi variés que l’emploi, la consommation, l’épargne, le rapatriement des salaires, le logement ou la retraite, l’étude brosse un panorama particulièrement riche de la vie transfrontalière de Genève à Bâle.

D’après l’étude, 37% des frontaliers consultent le cours du change pour rapatrier leur salaire, 25% ont des projets d’achats immobiliers dans les 2 prochaines années en France et 70% ont un temps de trajet supérieur à 30 minutes pour aller au travail.

 

A l’occasion de cette publication, une conférence de presse s’était déroulée le 30 juin 2015 à l’hôtel de la paix de Genève.

Catherine GALVEZ, Directrice Générale de Crédit Agricole Financements (Suisse) SA, Pierre FORT, Directeur Général Adjoint de Crédit Agricole des Savoie et Michel CHARRAT Président du Groupement transfrontalier européen sont intervenus à tour de rôle lors de la table ronde intitulée « Les frontaliers, entre mythes et réalités »,  animée par Elisabeth EYCHENNE, Directrice Générale de la Caisse régionale Crédit Agricole Franche Comté et Cédric DUPONT, sociologue et universitaire.

Christian VOISIN, Directeur du secteur Pays de Gex de la Caisse régionale Centre-est est également intervenu lors de ces échanges pour souligner deux particularités des frontaliers résidant dans le Pays de Gex :

  • une forte proportion d’entre eux (20%) est de nationalité suisse, soit 10% pour l’ensemble des Caisses régionales frontalières.
  • plus d’un sur deux épargne en Suisse.

 

En complément de cette étude, le Crédit Agricole et ses quatre Caisses régionales ont lancé un site internet dédié aux frontaliers ainsi qu’une application mobile. Ces innovations affirment leur volonté de mieux connaître et accompagner leurs clients frontaliers en proposant une expertise certaine et des produits et services bancaires adaptés à leur mode de vie et à leurs besoins du quotidien.

 

Retrouvez les résultats de l’enquête sur le site www.ca-frontaliers.com

CA frontalier

 

 

 

 

Aucun vote.
Veuillez patienter...
  • Audrey THIBONNIER

    Le site est un très bon support: pour aller plus loin, envisagez-vous d’intégrer les contrats frontaliers concurrents dans l’observatoire de la concurrence? Merci à vous bonne journée.

    Répondre

Publier un commentaire