Trophées de l’excellence bio : une bergerie et un libre-service bio récompensés

Remise des Trophées aux  éleveurs de la bergerie des Sonnailles et aux transformateurs de Croq'Champs entourés de la présidente du jury, la journaliste Cyrielle Hariel et du ministre de l'agriculture.
Remise des Trophées aux éleveurs de la bergerie des Sonnailles et aux transformateurs de Croq'Champs entourés de la présidente du jury, la journaliste Cyrielle Hariel et du ministre de l'agriculture.
Note: 3.7. Voir les votes
Veuillez patienter...

Les Trophées de l’Excellence Bio ont été remis jeudi 1er mars au Salon de l’agriculture, en présence de Stéphane Travert, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, et de Jérôme Brunel, Secrétaire général de Crédit Agricole S.A. La bergerie « les Sonnailles » et Croq’champs sont les deux lauréats.

Tous les deux ans, les Trophées de l’Excellence Bio, concours organisé par l’Agence BIO* et la Direction Développment durable du Crédit Agricole,  récompensent des acteurs de la filière bio.
Alors que l’engouement des français pour le bio – consommateurs ou agriculteurs – se confirme, les organisateurs  se sont réjouit de l’ampleur que prend d’année en année ce concours qui valorise des initiatives exemplaires, innovantes et reproductibles. Cette 5e édition a connu un vif succès avec plus de 100 candidatures déposées. A l’issue de la sélection, sept finalistes ont été retenus et le jury a distingué deux lauréats :

  • Dans la catégorie « Producteurs », la Bergerie « Les Sonnailles » (Saône-et-Loire) pour son système de transhumance hivernale en partenariat avec le Parc naturel régional de la Narbonnaise, qui permet à son troupeau de paître toute l’année.
  • Dans la catégorie « Transformateurs /Distributeurs »,  Croq’Champs (Drôme), pour son projet de libre-service bio dans les entreprises.

En 2017, le nombre de producteurs bio en France a augmenté de 13,6 %, et la surface agricole cultivée en bio a progressé de 15% selon les chiffres publiés le 1er mars par l’agence Bio. Les principales régions bio poursuivent leur développement, avec  plus de 8100 producteurs bio en Occitanie, et plus de 5300 en Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine en 2017. Dans le même temps, les autres régions (notamment les Hauts de France et l’Outre-mer) rattrapent leur retard.

* Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique (l’Agence Bio) 

Note: 3.7. Voir les votes
Veuillez patienter...

Publier un commentaire